Les services, valeur immatérielle de l’immeuble

25 septembre 2017

Bien plus qu’un effet de mode, le développement des services dans l’immeuble répond à l’évolution des modes de travail. Flexibilité, connectivité, collaboration, convivialité se traduisent bien sûr dans la conception et l’aménagement des espaces de travail, mais également dans une offre de services aux collaborateurs repensée.

Bien-être

Conciergerie, massage, potager bio, concepts de restaurations multiples… la gamme de services possibles s’étend et pose la question aux entreprises du calibrage des prestations proposées et de la réalité de leur impact sur leur image et le bien-être de leurs salariés.

Un enjeu d’attractivité pour les entreprises

La différence est bien réelle : 9 mois après avoir mis en place le programme Premier Property de CBRE dans la tour First à La Défense, le taux de satisfaction des occupants de l’immeuble avait ainsi augmenté de 24%.

A la base de cette réussite, un grand soin apporté au détail dès l’accueil pour aller au-devant des collaborateurs et visiteurs et leur offrir une expérience multi-sensorielle, un mélange de digitalisation apportant flexibilité et personnalisation et d’événementialisation des animations pour favoriser la convivialité et renouveler l’attention.

L’immeuble, une « stratégie flagship » pour recruter des Millennials… en attente de services !

Si l’attention accordée à l’environnement de travail est bien plus importante pour la génération des Millennials (83% estiment que c’est un élément clé de leur productivité ), il est intéressant de noter que ces derniers sont particulièrement sensibles aux services offerts dans le cadre de cet environnement.

En particulier, la restauration est un facteur clé, suivie de près par les espaces de détente et de relaxation.

Les services et aménagements proposés les plus attractifs selon les Millennials :
Restauration 40%
Espaces de détente 35%
Services de bien-être et relaxation 28%
Café 27%
Espaces verts 27%

Source : Etude CBRE “ Live, Work, Play. Millenials : myths and realities “

Novembre 2016

Une équation économique subtile

L’offre de services proposée doit respecter un subtil équilibre entre le confort, l’utilité, les coûts et la rentabilité des espaces. Le respect de cette équation repose sur l’identification des services prioritaires et une gestion opérationnelle maîtrisée.

La montée en gamme est rendue possible dans un immeuble de grande taille par la modularité des espaces et l’organisation rationalisée des services. «A l’ère du co–voiturage, des espaces de coworking et du travail en mode collaboratif, la clé de la performance économique se trouve dans la Co destination des espaces et la gestion partagée des services » estime Laurent Augros directeur copropriété et restaurants interentreprises chez CBRE Asset Services.

Le digital permet par ailleurs d’élargir l’offre de services à moindre coût, en intégrant de l’information facilitant la vie des collaborateurs, des services de proximité, voire de nouveaux concepts digitaux y compris en restauration. Cette mutualisation au-delà de l’immeuble permise par le digital permet ainsi d’envisager différemment l’équation économique parfois complexe.

Quelque soit la taille de l’immeuble, sa localisation, et les enjeux particuliers d’une entreprise, des solutions existent.

Mathieu de Saint Albin

Mathieu de Saint Albin

Directeur CBRE Global Workplace Solutions

Aymeric Canivenc

Aymeric Canivenc

Responsable Développement et Marketing de CBRE Asset Services

Laurent Augros

Laurent Augros

Directeur de patrimoine Copropriété & RIE CBRE Asset Services

Mot-clés : , , ,

Toute l'information régionale relative à l'immobilier d'entreprise

Analyse du marché immobilier et urbanisme dans le Nord-Pas-de-Calais - Conseils immobiliers juridiques et fiscaux - Veille sur l'aménagement d’espace et bien-être au travail...